Experimental Bluegrass 

Experimental Bluegrass 
Donner au Bluegrass ou à la musique acoustique traditionnelle un travail plus expérimental basé sur l’improvisation, la dissonance et la répétition. S’affranchir des grilles, tout en les respectant, en leur apportant une micro tonalité. Telle pourrait être une définition approchant de l’évolution présente du New SilkWood.

La musique expérimentale, dans un sens général et populaire, est un terme qui désigne généralement un ensemble de styles musicaux se caractérisant par une large tendance à l’expérimentation, c’est-à-dire une exploration de nouveaux moyens techniques et artistiques souvent en dehors des conventions et des normes admises dans les musiques traditionnelles occidentales. Mais le terme est cependant sujet à confusion car selon le sens, large ou restreint, prêté, il ne désigne pas les mêmes catégories de musiques.

Au cours des années 1960, le terme a pris un sens plus restreint tout particulièrement aux Etats-Unis. Il fut alors principalement utilisé pour distinguer des compositeurs anti-traditionnels (comme John Cage) par contraste avec la tendance avant-gardiste européenne. Cette musique se caractérise par une volonté de déresponsabilisation du compositeur, un non-déterminisme du geste créateur et donc un résultat musical en partie imprévisible. Une volonté de non-contrôle qui va à l’inverse des approches de la musique avant-gardiste européenne officielle de l’époque plus formelle telle que le sérialisme intégrale qui se caractérise par un déterminisme et un contrôle total de tous les paramètres musicaux. 

Laisser la psyché et l’affect se jouer de l’instant en restant dans la dynamique induite par la composition originale. Tendre à cela dans un mécanisme de tension/ détente est le chemin de la recomposition dans lequel nous, New SilkWood nous nous situons.

Paris, 19/02/2016, 6:00am.

Advertisements